Nouveautés Plan du site Newsletter Sites APF Ecoute Infos Contact
Accueil du sitePrise en charge initiale
Dernière mise à jour :
jeudi 6 décembre 2018
Statistiques éditoriales :
395 Articles

Statistiques des visites :
1916426 
depuis 09 Septembre 2008



Informations

Exprimez-vous

Vous nous dites... partage d’expériences.

et lisez les témoignages :

 
Cordées

Les cordées sont un moyen de prendre du plaisir à travers l’écriture que l’on soit jeune, âgé, en situation de handicap, en activité, retraité, footballeur, danseur, jongleur, petit, grand… les cordées sont faîtes pour vous, pour tous !

 
 

Recommandations au sujet des traumatismes de la moelle épinière

Auteur : Dr J Dubousset |  20655 visites | En ligne : 20 août 2013


- Document qui note l’importante de la prise en charge dès le lieu de l’accident.
De l’importance des centres de références
 : Recommandations au sujet des traumatismes de la moelle épinière - communiqué Par Dr J Dubousset (Académie nationale de médecine). Conduite à tenir sur les lieux de l’accident, prise en charge hospitalière, réadaptation, centres de référence, développement d’une recherche clinique et fondamentale, prévention ; 3 pages daté du 31/05/2005

Extrait  :

« Ces recommandations s’adressent aux multiples acteurs qui sont appelés à intervenir aux étapes successives de la prise en charge de ces blessés.

Sur les lieux de l’accident

Toute initiative individuelle fut-elle inspirée par les meilleurs sentiments doit être proscrite dès lors qu’elle ne s’appuie pas sur une compétence avérée.

Les premiers secours au blessé sont du ressort des équipes médicales de ramassage et de secours (SAMU, POMPIERS) qui ont la compétence pour :
- Faire le diagnostic de lésion probable de la moelle (score ASIA à faire obligatoirement d’emblée).
- Assurer l’immobilisation, voire « la réduction » de la lésion ostéo-articulaire par une mise en traction crânienne.
- Assurer le maintien des fonctions hémodynamiques et respiratoires.
- Organiser dès le lieu de l’accident l’accueil du blessé dans le centre de référence le plus proche du lieu de l’accident. Dans ces situations où un pronostic fonctionnel dramatique pour une vie entière peut résulter de quelques heures perdues ou d’une orientation initiale inadéquate, le recours aux moyens modernes de télécommunications et de transport (hélicoptère). sont aujourd’hui indispensables.
Il faut bien entendu tenir compte de la gravité du polytraumatisme et parfois de la nécessité de transfert vers l’hôpital le plus proche pour sauver la vie du blessé en sachant que le pronostic pour la moelle n’en sera que plus grave.

La prise en charge hospitalière

Le choix d’un établissement de soins au seul motif de sa proximité peut être lourd de conséquences pour le blessé car tout établissement hospitalier (public ou privé) n’est pas nécessairement adapté à la prise en charge d’un blessé porteur d’un traumatisme médullaire.

Un blessé porteur d’un traumatisme médullaire requiert une prise en charge hospitalière immédiate dans un centre de référence. » Lire la suite (...)

 

Articles de cette rubrique

  1. Prise en charge d’un blessé adulte avec un traumatisme vertébro-médullaire - SFAR (2003-2004) avec modifications en 2010
    Origine : janvier 2010 | Auteur : Société Française d’Anesthésie et de Réanimation (SFAR) | En ligne : 7 décembre 2011

  2. Le patient après lésion médullaire (BM)
    Origine : 2010 | Auteur : SOFMER | En ligne : 21 août 2013

  3. Parcours de soins d’un malade admis en ALD au titre de l’ALD 20 : Paraplégie
    Origine : juillet 2007 | Auteur : HAS (Haute Autorité de Santé) | En ligne : 13 juin 2014

  4. Recommandations au sujet des traumatismes de la moelle épinière
    Origine : 31 mai 2005 | Auteur : Dr J Dubousset | En ligne : 20 août 2013

  5. L’unité de soins intensifs : Association Suisse des paraplégiques
    Origine : 2005 | Auteur : Association Suisse des paraplégiques/Centre de paraplégiques de Notwill (Suisse) | En ligne : 20 août 2013

  6. Prise en charge immédiate pré-hospitalière et à l’arrivée à l’hôpital.,
    Auteur : Collège national des enseignants d’anesthésie réanimation (CNEAR). | En ligne : 13 novembre 2018