Nouveautés Plan du site Newsletter Sites APF Ecoute Infos Contact
Accueil du siteTémoignagesVous nous dites... partage d’expériencesMa mère ou mon père a une paraplégie ou tétraplégie
Dernière mise à jour :
mardi 7 juillet 2020
Statistiques éditoriales :
431 Articles

Statistiques des visites :
2688515 
depuis 09 Septembre 2008



Informations

Newsletter APF France handicap

Si vous ne connaissez pas la

Newsletter APF France handicap

du site www.apf-francehandicap.org

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter mensuelle pour suivre les actualités nationales et proche de chez vous :

Actions politiques, évènements associatifs, rencontres locales, nouveaux dispositifs...

Cliquer ici.

 
RéCréAction

Dans RéCréAction , il y a Action pour l’ensemble des défis individuels et collectifs autour de l’activité physique, de la Création artistique et de la mise en valeur des créateurs de l’association.

Il y a aussi Action et RéAction, car cette page est née lors d’un épisode particulier, il porte l’envie d’agir et de réagir pour rompre l’isolement des personnes en situation de handicap.

Il y a enfin RéCréAction avec un clin d’œil à la cour de récréation : n’est-elle pas l’endroit idéal des rendez vous pour créer, s’inspirer, se rencontrer, partager, jouer et garder le lien.

www.facebook.com/RéCréAction.

 
Covid-19.

Covid-19 : L’Institut pour la Recherche sur la Moelle Épinière et l’Encéphale (IRME) avec le soutien de GMF SOLIDARITÉ Fonds d’Entraide du Groupe GMF met en place une cellule de soutien psychologique pour les familles

Des téléconsultations avec nos psychologues et neuropsychologues vous sont proposées.

A qui la cellule de soutien psychologique s’adresse-t-elle ? La cellule de soutien psychologique s’adresse prioritairement aux familles des traumatisés médullaires et crâniens qui connaissent une forte exposition à des facteurs de stress et d’anxiété du fait du contexte inédit qu’engendre la crise du Coronavirus : difficultés rencontrées avec les aides à domicile, gestion de planning dans une situation organisationnelle dégradée, exposition à la souffrance/la mort, crainte d’une contamination…

Mais dans la mesure de nos possibilités, ce dispositif concerne chaque personne qui en ressent le besoin.

La prise de rendez-vous s’effectue par mail : irme@noos.fr

http://irme.org.


Voir notre sélection de liens mis à jour sur le covid-19 :

www.moteurline.apf.asso.fr.


Numéros d’appels .



 

Témoignages

Lire / écrire

www.paratetra.apf.asso.fr

© Sylvaine Séré de Rivières

 
Les Cordées - concours 2020 !

Beauté Sauvage ! Règlement

Une cordée… C’est un groupe de personnes qui discute par un échange de courrier ou sur un forum, sur une thématique de leur choix.

 

Ma mère ou mon père a une paraplégie ou une tétraplégie, Lisa témoigne.

Auteur : APF Ecoute Infos |  12516 visites | En ligne : 17 avril 2019

Vous êtes l’enfant d’une personne avec une paraplégie ou une tétraplégie.

Nous souhaitons faire une place à votre parcours et recueillir vos réflexions.
Votre témoignage est destiné à être publié sur le site et restera anonyme.

Bulle "Vous nous dites... Témoignages"

Présentation

Je m’appelle (prénom fictif) : Lisa

Je suis : de sexe féminin

Mon âge : 21 ans

La personne avec une paraplégie ou une tétraplégie est : Mon père

Son handicap date de : Avant ma naissance

Je suis enfant unique ou bien : J’ai une sœur.

Mon témoignage

  • Mes souvenirs dans la petite enfance ?

Le handicap en lui-même, la paraplégie, (ce sont ses conséquences psychologiques sur mon père qui m’ont marqué) ne m’a pas posé de problème dans mon développement de petite fille.

Mon père était très autonome (capable de vivre seul, conduire, nager...), et je vivais avec ma sœur et ma mère également : ma mère l’aidait beaucoup (à mes yeux, elle était plutôt une soignante que sa femme). Je me rappelle quand même me rendre compte que la situation de mon père n’était pas « normale » et avait un petit apriori avant de le présenter à mes amis par exemple.

  • Mes souvenirs à l’adolescence ?

À l’adolescence, plutôt une relation compliquée à cause des conséquences psychologiques du handicap de mon père (dont j’en parlais précédemment) : il a toujours bu tous les soirs depuis que je suis née et cela a eu des conséquences sur notre relation mais aussi sur mon psychologique (encore aujourd’hui). De plus, mes apparents ont divorcés, et j’ai pris la décision d’aller vivre avec ma mère.

  • Mes relations aujourd’hui avec mes parents :

Aujourd’hui, toujours de bonnes relations avec ma mère. Avec mon père, ça va mieux, grâce à des discussions que j’ai décidé d’avoir avec lui.

Au niveau de sa santé par contre, cela fait deux ans en tout qu’il a des problèmes d’escarres et est en centre de rééducation. Je vais le voir une fois par semaine mais j’ai du mal à le savoir là bas.

  • Expérience ou situation dont je suis le ou la plus fièr(e) ?

Je suis quand même fière du parcours de mes parents pour m’avoir (ils m’ont eu à la troisième tentative de FIV) et puis plus globalement qu’ils aient construits une famille (même un peu différente de la norme).

  • Ce qui a été le plus difficile pour moi ?

Ce n’est pas le handicap de mon père qui m’a le plus marqué mais ses blessures psychologiques (qu’il n’a pas traité en voyant un psychologue par exemple).

Un dernier mot !

J’aimerai, si vous êtes dans la même situation que moi, ou simplement si vous avez un parent (ou deux) handicapés, que vous me contactiez. Je pense avoir besoin de parler à des personnes qui me comprennent.

Nous vous remercions de votre témoignage Lisa.

Vous souhaitez contacter une personne ayant témoigné ?

Nous communiquons votre adresse de messagerie à la personne qui a témoigné qui est libre de vous répondre ou non directement.

Pour lire les témoignages cliquer ici


Pour témoigner, cliquez sur l’image :



 

Articles de cette rubrique

  1. Ma mère ou mon père a une paraplégie ou une tétraplégie, Barthélémy témoigne (9 ans)
    Origine : 16 juillet 2013 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 11 août 2013

  2. Ma mère ou mon père a une paraplégie ou une tétraplégie, Lisa témoigne.
    Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 17 avril 2019